Voyance : qu’est-ce que l’écriture automatique, comment ça marche ?

Des voyants, précisément des médiums, recourent à l’écriture automatique, non pas pour prédire l’avenir mais pour transmettre des messages qui viennent de l’au-delà. Comment cela se passe-t-il ? Quels sont les supports voyance utilisés par le voyant ou médium pour cette méthode de divination assez particulière ?

L’écriture automatique en quelques mots

L’écriture automatique est le fait d’écrire des messages qui viennent d’une entité au-delà du monde tel que nous le connaissons. Autrement dit, le voyant n’écrit pas de par sa propre volonté. Il est comme possédé puis guidé par un esprit. Le corps du médium est momentanément habité par l’esprit avec lequel il entre en contact. Sa conscience s’efface pour permettre à l’esprit d’agir grâce à son corps. C’est donc l’entité qui a pris possession de son corps qui couche des messages sur des supports de voyance utilisés pour la séance d’écriture automatique. Pour qu’une telle forme de possession soit possible, il faut un voyant qui a des dons de médiumnité. Précisément, le voyant doit avoir une certaine sensibilité à des auras et influences que les cinq sens ne peuvent percevoir.

Les supports adéquats pour l’écriture automatique

L’écriture automatique est un procédé de réception de message venant de l’au-delà qui requiert des supports de voyance. Ce n’est aucunement une forme de voyance pure. Puisqu’il est question d’écriture, le médium utilise tout simplement du support papier et du stylo. Parmi les autres supports possibles, il y a le Ouija. Il s’agit d’une planche comportant des lettres et chiffres latines et arabes. L’esprit déplace la main du voyant sur la planche de Ouija et transmet ainsi des messages intelligibles. Il y a des médiums à l’aise avec le Ouija, comme il yen a qui se contentent de papiers et stylo pour une séance de voyance basée sur l’écriture automatique.

Ecriture automatique réalisée par un médium confirmé

Avant une séance d’écriture automatique, le médium aère son cabinet et créé un décor clair/ obscur. Il reçoit ensuite la personne souhaitant entrer en contact avec une personne chère déjà décédée. Il peut demander à son client un objet ayant appartenu au défunt pour mieux solliciter son esprit. Le médium se fie ensuite à sa sensibilité et à son don de médiumnité pour interagir avec l’âme du défunt, la laisser posséder son corps et par la suite lui permettre la transmission d’un message à l’écrit. Tout au long de la séance, le médium évite d’agresser et fâcher l’esprit. Les ondes négatives ne sont pas bonnes pour la transcommunication et peuvent fatiguer rapidement le médium.

Voyance par téléphone : existe-t-il des forfaits et autres formules de fidélité/abonnement ?
Voyance : quelles sont les différentes consultations téléphoniques possibles ?